Sélectionné pour vous :  Radio Nostalgie : le collectif des 6 journalistes « licenciés » dépose une plainte contre le média

Dansa à Bah Oury: « La justice comme idéal et institution, est le pilier central de notre devise et la boussole de la Transition »

Le Premier ministre guinéen est devant les conseillers nationaux de la transition ce lundi, 27 mai 2024. Amadou Oury Bah y est pour présenter la politique générale du gouvernement. Une opportunité pour les membres du CNT de faire part de leurs inquiétudes et recommandations vis-à-vis de certains sujets d’intérêt national.

A sa prise de parole, le président du CNT a attiré l’attention du Premier ministre sur l’aspect sécuritaire dans notre pays.

« Permettez-moi, monsieur le Premier ministre, de rappeler, qu’à mon humble avis, la sécurité est le premier des droits fondamentaux de l’homme et du citoyen. Parce que si l’impératif sécuritaire n’est pas satisfait, c’est la loi du plus fort qui s’installe. Et conséquemment, toute idée de société se dissipe. Garantir la sécurité de nos citoyens dans le nouveau contexte créé par la prolifération des incendies par la récurrence d’accidents meurtriers sur nos routes et par les actes de banditisme se soldant très souvent par des assassinats, ne doit pas être un espoir évanescent. C’est une obligation fondamentale, disons un impératif catégorique », insiste le président du conseil national de la transition, qui mise sur la formation des forces de défense et de sécurité pour y arriver.

« Cet impératif rend urgent le renforcement des capacités d’intervention rapide de nos forces de défense et de sécurité, à travers leur formation et leur équipement appropriés. Des forces de défense et de sécurité bien formées et équipées agissent sous serment et obéissent aux lois de la République », indique Dansa Kourouma, qui ouvre une fenêtre sur la justice:

« La justice comme idéal et institution, est le pilier central de notre devise et la boussole de la Transition. Nous devons concevoir et agir de concert pour qu’elle demeure indépendante et crédible par l’équité de ses décisions et son accessibilité permanente. Les réformes la concernant, doivent être profondes et étendues aux ressources humaines, aux infrastructures judiciaires et pénitentiaires et aux équipements de toute nature », martèle le président du CNT.

Sélectionné pour vous :  Kankan : Un sexagénaire et un garçon de neuf ans périssent dans un incendie au quartier Kankancoura 

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

 

622750332

Laisser une réponse
Share to...