Sélectionné pour vous :  Non-application des nouveaux prix du gaz butane en Guinée : l'Union pour la défense des consommateurs se fait voix

Kankan : les enseignants contractuels reprennent le chemin de l’école

À Kankan, les enseignants contractuels qui, jusqu’ici boudaient les salles de classe pour exiger leur intégration à la fonction publique, ont repris le chemin de l’école ce lundi, 30 octobre 2023. Cette reprise fait suite au protocole d’accord signé avec le gouvernement.

Interrogé par notre correspondant, Namory Camara, vice coordinateur des enseignants contractuels de Kankan, est revenu sur les raisons de cette reprise.

« Nos représentants à Conakry ont élaboré un protocole d’accord avec des ministres concernés. Dans ce protocole, il est dit que les enseignants contractuels seront à la fonction publique après la biometrisation. C’est à dire le contrôle de la présence physique de l’enseignement des enseignants contractuels en situation de classe. Et d’ici maintenant la fin du mois de décembre, ils vont nous immatriculer. C’est raison pour laquelle nous avons repris les cours », a-t-il confié.

Pendant que les enseignants contractuels se réjouissent et saluent la prouesse de la coordination nationale, le président de l’association des contractuels communaux de Guinée lui, fustige la démarche de l’équipe d’Alseny Mabinty Camara.

« C’est ce que je reproche toujours à Alseny Mabinty Camara, il ne doit pas faire de l’amateurisme. Une fois, il lui a été reproché de parler au nom des enseignants contractuels en renonçant aux arriérés de salaire et de prime. Chose qui n’est pas réellement sur le terrain. Et dire aux enseignants contractuels de se retourner dans les lieux d’affectation et continuer à servir l’État sans que l’État ne parvienne à honorer au moins deux mois de salaire aux enseignants afin qu’ils puissent utiliser ce montant pour rejoindre les lieux d’affectation, c’est extrêmement difficile », dénonce Laye Camara.

Sélectionné pour vous :  Face à la série de manifs des FVG, élèves et encadreurs se disent inquiets: "Les politiciens n'ont qu'à penser à l'avenir des enfants"

En attente il y a de cela plusieurs années, les enseignants contractuels de Guinée peuvent désormais espérer à une intégration à la fonction publique dans les jours à venir, même si beaucoup restent sur leur faim en ce qui concerne le respect de cet engagement de l’État guinéen.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...