Sélectionné pour vous :  Siguiri: la femme violée et grièvement blessée succombe finalement à ses nombreuses blessures

N’zérékoré : Plus de 9 mille doses de vaccin contre la rage mises à la disposition de la direction préfectorale de l’élevage

« Éliminons la rage humaine en vaccinant régulièrement nos animaux de compagnie », c’est l’appel du ministère de l’Agriculture et de l’Élevage à l’endroit des populations guinéennes. C’est au compte d’une campagne de vaccination gratuite contre la rage lancée sur toute l’étendue du territoire national. À N’zérékoré, plus de 9 mille doses sont mises à la disposition de la direction préfectorale de l’agriculture et de l’élevage. Les opérations vont se dérouler simultanément dans toutes les Sous-préfectures.

Une campagne d’information et de sensibilisation sur la rage à travers la ville de N’zérékoré suivie de la vaccination de masse des animaux de compagnie, c’est le front ouvert par le ministère de l’agriculture et de l’élevage en vue de protéger les populations contre cette pathologie jusqu’ici incurable. Lancée ce 26 octobre en région forestière, elle se déroule simultanément dans toutes les Sous-préfectures.
« L’essentiel de cette journée au-delà de la vaccination est d’informer, de sensibiliser les populations à travers toutes les couches sociales sur les risques liés à la rage dans notre pays. Notre préfecture, en raison de sa population très élevée enregistre plus de cas de morsure de chien avec des cas de manifestations cliniques chez les victimes suivis de décès, » a dit Djélimassadi Kéïta, directeur préfectoral de l’agriculture et de l’élevage de N’zérékoré. C’était en marge de l’ouverture de la campagne.

À la place des martyrs de N’zérékoré, l’évènement crée de l’engouement chez les détenteurs de chiens et chats. C’est le cas de Louopou Françoise Lamah, propriétaire de trois chiens. « Servir d’exemple dans mon quartier pour dire qu’il y a une opportunité ouverte à la population pour vacciner les chiens gratuitement. Parce que les temps ordinaires, on donnait de l’argent mais, cette fois-ci, c’est gratuit. Comme vous connaissez les populations, il y a certains qui ne croient pas. C’est pourquoi j’ai pris mes chiens, je suis venue les vacciner afin de sensibiliser mon entourage. »

Sélectionné pour vous :  Cellou Dalein dénonce le coup d’État au Niger : « C'est un recul préoccupant de la démocratie et de l’État de droit dans ce pays »

Pour cette campagne de vaccination contre la rage, la direction préfectorale de l’agriculture et de l’élevage de N’zérékoré dispose de plus de 9 mille doses de vaccin. Ce qui traduit la volonté du département de tutelle à éradiquer la maladie sur le sol guinéen.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...