Sélectionné pour vous :  Préparatifs de la rentrée scolaire : À l'école primaire Kipé 2, « Tout est prêt pour accueillir les enfants le 03 octobre » (directeur)

Labé : le procureur près le TPI dresse le bilan de sa juridiction

Après la fin de l’année 2023, les autorités à tous les niveaux s’activent pour dresser le bilan des activités réalisées en 2023. C’est dans cette optique que notre correspondant basé a Labé a interrogé le procureur près le tribunal de première instance de Labé sur des dossiers reçus au cours de l’année 2023.

Aux dires du procureur Maurice Onivogui, ils sont à peu près à 90 % du travail :

« Durant l’année 2023, nous avons reçu 464 dossiers venant de toutes les unités du ressort de Labé c’est-à-dire la gendarmerie et la police. Parmi les 464 dossiers, il y’a des dossiers criminels, correctionnels et les dossiers du tribunal pour enfant. Pour les dossiers criminels, on a cette année jugé en tout 17 dossiers et 15 décisions criminels ont été obtenus. Pour les dossiers criminels, on est à peu près à 300 dossiers juges sur les 464. Les autres dossiers sont actuellement en instance devant le magistrat instructeur. Ce qui veut dire qu’on est à peu près a 90 % du travail. Je suis donc satisfait Parce qu’il ne reste plus grand-chose à présent », a-t-il fait savoir d’entrée.

Suite à l’incendie survenu au TPI de Labé, en 2020, les magistrats travaillent dans des conditions difficiles. Le procureur Maurice Onivogui a fait cas de certaines difficultés que rencontrent son personnel : « Nous travaillons dans des conditions difficiles depuis l’incendie du tribunal de première instance de Labé en 2020. C’est la maison qui servait de logement au procureur qui a été transformé pour abriter les audiences. On a des collègues magistrats qui n’ont pas de bureau. Par rapport à l’infrastructure nous avons fait des courriers que nous avons adressés à notre département de tutelle et peut être dans les mois voir les semaines à venir les travaux pourront commencer. Déjà, on a commencé l’extension et nous avons construit deux bureaux sur fonds propres. Nos projets c’est pas mettre fin à 100 % sur l’impunité ou la délinquance. Mais j’ai eu des réunions avec les officiers de police judiciaire, j’en aurai encore dans ce premier trimestre. Une réunion au cours de laquelle nous allons dégager les grandes lignes pour l’année 2024. Mon parquet rassure les populations de Labé que le tribunal de première instance de Labé fera son travail et aucun délinquant ne sera toléré », a-t-il promis.

Sélectionné pour vous :  Primature : Dr Bernard Goumou reçoit une délégation gambienne dans le cadre du projet OMVG

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...