Sélectionné pour vous :  Évasion à la maison centrale : le Procureur général ordonne la poursuite du Capitaine Dadis, des Colonels Moussa Thiegboro, Claude Pivi et Blaise Goumou

Assassinat du boulanger à Hamdallaye/fin de l’ultimatum donné à l’État : le président des boulangers évoque quelques avancées

Le 04 août 2023, l’Union nationale des boulangers et pâtissiers de Guinée avait donné un ultimatum de dix (10) jours à l’État guinéen pour trouver l’assassin du jeune boulanger Alseny Baldé, âgé de 25 ans, abattu dans la nuit du 31 juillet 2023 devant sa boulangerie à Hamdallaye. Faute de quoi, ils allaient déclencher une grève générale sur toute l’étendue du territoire national. Cet ultimatum est arrivé à expiration depuis lundi, 14 août dernier.

Interrogé ce mercredi, 16 août 2023 par un journaliste de Siaminfos.com, Elhadj Alpha Oumar Sacko, président de l’Union nationale des boulangers a fait savoir que des avancées ont été obtenues et une enquête a été ouverte par le parquet du Tribunal de Dixinn.

« Le gouvernement a dépêché deux ministres plus le secrétaire général du ministère de la sécurité, ils sont venus à la famille et nous même on était ensemble. Quand ils ont fini de présenter les condoléances, ils ont promis que le gouvernement va prendre toutes les dispositions pour trouver celui qui a tiré sur le jeune. Le lundi (sur passé), le procureur de Dixinn nous ont appelé. Il a appelé les deux juges et le substitut du procureur en charge du dossier, ils nous ont posé quelques questions et nous ont demandé les preuves. Le vendredi passé, ils ont appelé le frère du défunt et le maître boulanger. Toute la journée, ils étaient là-bas pour faire leurs dépositions. Avant-hier aussi, on était également au ministère de la justice pour ça », a-t-il laissé entendre.

Face à cette volonté affichée du gouvernement et de la justice guinéenne à mettre la lumière sur cette affaire, dit-il, les boulangers de Guinée ont décidé d’accorder une chance à l’aboutissement du dossier.

Sélectionné pour vous :  Guinée : Assiatou Diallo, plus de 22 ans au service de l’ambassade des USA, en tant que chauffeuse

« Nous pensons que ce sont des choses sérieuses dans cette procédure. On va permettre d’abord à la justice d’avancer sur le dossier et on va voir si ça va aboutir. On remet d’abord le dossier à la justice et nous suivons encore l’évolution. On ne va pas remettre le dossier seulement à la justice, nous et la famille nous allons suivre. Pour le moment, on ne peut pas parler de grève. On va suivre le dossier, parce qu’on veut savoir qui a tiré sur le jeune », a confié Elhadj Alpha Oumar Sacko.

Cette enquête ouverte par le parquet de Dixinn pourra t-elle aboutir pour enfin soulager cette corporation qui en a beaucoup subi ? L’avenir nous édifiera davantage.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...