Sélectionné pour vous :  Éducation : Les enseignants contractuels appellent à manifester jeudi devant le ministère de la Fonction Publique

Une bagarre vire au drame dans un motel à Siguiri: blessé à la nuque, un jeune orpailleur succombe à ses blessures, à Mankinty

Sambou Dabo, âgé de 30 ans, orpailleur de profession et originaire de Djendè dans la préfecture de Kissidougou, a succombé à ses blessures suite d’une bagarre avec certains de ses collègues. L’acte s’est passé ce mardi, 31 octobre 2023 dans un motel situé dans le district de Mankinty relevant de la sous-préfecture de Didi, préfecture de Siguiri.

Selon les explications du docteur Abdoul Bachir Condé, médecin légiste à l’hôpital préfectoral de Siguiri, le défunt serait mort suite d’un choc hémorragique violent au niveau de sa nuque.

 »Nous avons été informés par le poste de la gendarmerie de Mankinty de la mort d’un jeune orpailleur, âgé de 30 ans, célibataire sans enfant et originaire de la sous-préfecture de Djendè dans la préfecture de Kissidougou. Ainsi, nous avons dépêché notre équipe médicale pour aller toucher du doigt la réalité. Sur le terrain, nous avons découvert le corps du défunt étalé de tout son long et baignant dans le sang. Pendant qu’on était en train d’examiner le corps, nous avons tout d’abord remarqué un choc hémorragique violent au niveau de sa nuque qui l’aurait certainement coûté la vie. À la question de savoir comment cela est-il arrivé ? Les gens nous ont fait comprendre qu’il était en concubinage avec Delphine Loua qui pratique la prostitution dans l’un des motels de Mankinty appelé  »Base Bleue ». Donc il était venu derrière cette fille dans ce motel comme d’habitude mais cette dernière lui aurait certainement fait part de son indisponibilité à être avec lui ce jour-là. Le défunt s’est senti vexé par rapport à ce comportement étrange de la fille et a décidé de ne plus la laisser tranquille. La fille a donc fait appel à deux individus pour venir dégager le defunt de son lieu de travail et ces deux jeunes du nom de Aly Cissé et Mamadi Mara sont venus, munis de matraque et d’un appareil chargeur. Après une longue discussion, les deux camps ne se sont finalement pas compris et ils ont fini par s’affronter violemment. Donc, c’est à l’issue de cet affrontement que le défunt a eu un choc hémorragique violent qui l’aurait finalement emporté, quelques minutes plus tard », a laissé entendre le médecin legiste.

Sélectionné pour vous :  Éliminatoires Coupe du monde 2026: Kaba Diawara débute sa première séance d'entraînement avec 15 joueurs 

Les trois suspects à savoir la fille Delphine Loua et les deux jeunes Aly Cissé et Mamadi Mara, sont présentement dans les mains de la gendarmerie pour leur audition.

À suivre !

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...