Sélectionné pour vous :  Siguiri: un présumé bandit tué dans un échange de tirs avec les forces de défense et de sécurité, à Kodjou

Examen d’entrée en 7eme: À la rencontre des deux premiers de la commune de Kaloum

Cette année, sur les 2619 candidats ayant composé dans la commune de Kaloum, 6O9 ont été déclarés admis au Certificat d’Études Élémentaires à l’enseignement général et 7 sur les 50 du Franco-arabe. Quelques heures seulement après la publication des résultats, un de nos reporters est allé à la rencontre des deux premiers de la commune. Il s’agit respectivement d’Edouard Pierre Cole et Mohamed Ouma Dansoko.

Trouvé avec un sourire aux lèvres, le premier de la Commune, Édouard Cole, âgé de 12 ans, élève à l’école primaire Saint Joseph de Cluny, a exprimé sa joie avant de révéler sa stratégie gagnante.


 » J’avais beaucoup peur mais j’avais le courage de réviser et d’apprendre mes leçons. Mon grand-frère me soutenait, ma tante, ma grand-mère, mes encadreurs bref tout le monde. Et on priait pour moi aussi. C’est pour cela que je leur ai donné le rang de premier. Je suis vraiment heureux, tout le monde me félicite. J’ai commencé à réviser mes leçons sur la brochure et à apprendre mes leçons pas à pas. J’ai également appris dans beaucoup de livres. Mais le plus souvent, je révisais dans mes cahiers, c’est les cahiers qui m’ont aidé. Lors de l’évaluation, certaines questions ne se trouvaient pas dans les brochures mais plutôt dans les cahiers. Je me réveillais toujours à 5 heures du matin. Au cours de l’année scolaire, y a eu des moments faciles et difficiles « , explique l’enfant.
Edouard Pierre Cole est succédé par Mohamed Ouma Dansoko, aussi élève à l’école primaire Saint Joseph de Cluny. Très content de son classement, il revient aussi sur le film de son année scolaire.

Sélectionné pour vous :  Siguiri: un présumé bandit tué dans un échange de tirs avec les forces de défense et de sécurité, à Kodjou

 » Je suis très content d’apprendre que je suis deuxième de la commune. J’ai préparé l’examen avec attention avec ma mère et mon maître. Ils m’ont suivi depuis le début de l’année scolaire. Je ne jouais pas, on me disait de me concentrer. Quand je finissais de réviser à l’école, je pars à la maison, je mange un peu, je me couche jusqu’à 20 heures. Je me réveille et je révise mes leçons avec ma mère. Pour les premières évaluations, j’ai été 6eme de ma classe, mais pour l’examen, j’ai été 18eme. C’est ainsi que ma mère m’a dit que si je ne me retrouve pas dans les 5 premiers à l’examen réel, qu’elle ne va rien faire pour moi. C’est pour cela que je me suis concentré pour obtenir ce résultat « , dit ce nouveau collégien avant que chacun d’eux n’affiche son ambition pour l’avenir:
 » J’ai l’ambition de devenir un jour pétrolier parce ce boulot me va bien. Puis, travailler dans les ambassades avant d’être ministre du pays et pourquoi pas président un jour « , indique Edouard Pierre Cole.
Mohamed Ouma Dansoko lui, veut devenir footballeur après ses études.
 » Mon plus grand rêve, c’est de devenir footballeur, à l’image de Messi. Mais bien avant cela, je compte finir mes études d’abord. À part être footballeur, je compte faire les sciences mathématiques pour être banquier « , a-t-il fait savoir.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...