Sélectionné pour vous :  Guinée forestière: le ministre des Travaux Publics sur le terrain pour s’assurer de la qualité des travaux et de leur conformité aux normes

Glissement du calendrier de la transition en Guinée: « Des discussions en cours pour mettre à jour le chronogramme » (PM Bah Oury)

En transition depuis septembre 2021, la Guinée s’achemine tout droit vers un glissement du calendrier contrairement à l’accord conclu entre les autorités militaires et la CEDEAO, fixant la fin de la transition en décembre 2024. Déjà, le Premier ministre Bah Oury indique que des discussions sont en cours au niveau national et international pour adapter le chronogramme. Il l’a fait savoir ce lundi, 27 mai 2024 devant le CNT à l’occasion de son discours de la politique générale du gouvernement.

 

A en croire le Chef du gouvernement de la transition, les autorités militaires ont rencontré assez de difficultés au niveau national et même international qui ont empêché le déroulement normal du calendrier de la transition.

« Nous avons rencontré des défis considérables, tant internes qu’externes, qui ont exigé de nous: adaptation et résilience. Malgré ces obstacles, nous avons réussi à finaliser la mise en place des délégations spéciales à travers tout le pays, ce qui marque une étape cruciale dans notre processus de stabilisation et de préparation au retour à l’ordre constitutionnel », a-t-il déclaré.

En reconnaissant les retards et les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du chronogramme actuel de la transition, indique Bah Oury, « le gouvernement poursuit des discussions transparentes et inclusives avec tous les partenaires concernés. L’objectif est de mettre à jour ce chronogramme de manière juste et équilibrée, en veillant à associer toutes les parties prenantes dans ce processus vital. Les ajustements nécessaires seront faits de manière à refléter les réalités actuelles et à répondre efficacement aux besoins de notre nation en transition », a dit le Premier ministre.

Sélectionné pour vous :  N'Zérékoré/Agro-tour: le ministre Nagnalen visite une unité agro-industrielle qui fait le conditionnement des produits de première nécessité

Pendant ce temps, les acteurs sociopolitiques guinéens promettent de se dresser contre tout glissement du délai de transition. Ce bras de fer qui s’annonce pourrait être tendu dans les semaines et mois à venir.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Tel : (00224) 621280388

Laisser une réponse
Share to...