Sélectionné pour vous :  Elhadj Diouf lance les hostilités : "Guinée-Sénégal est un derby, personne n'a envie de perdre ce match-là"

Manif de soutien au CNRD à KanKan : Charles Wright annonce des poursuites judiciaires contre les organisateurs

Dans la journée de ce dimanche, 13 août 2023, des dizaines de jeunes de KanKan ont investi les rues de la ville pour, dit-on, soutenir les actions du colonel Mamadi Doumbouya.

Une manifestation de soutien qui viole ainsi l’interdiction de manifestations de soutien au CNRD et l’interdiction des manifestations politiques et sociales dans les rues.

Au lendemain de cette manifestation de soutien, le Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des droits de l’homme se fait voix. Alphonse Charles Wright annonce des poursuites judiciaires contre les organisateurs de cette « propagande ».

« J’ai été très formel. Que ça soit des manifestations pour ou contre, soutenir tel ou tel, le principe chez moi est très clair. Toutes les manifestations non autorisées sur la voie publique telle que résultant des dispositions légales des articles 661, 622, 623 et 624, feront l’objet de poursuites judiciaires », a-t-il déclaré.

S’il est établi que c’est une manifestation politique qui a eu lieu sur la voie publique sans autorisation, dit le ministre de la Justice, les organisateurs et toute personne liée à cette manifestation seront poursuivis.

« Dans notre politique pénale, il n’y a pas deux guinéens, il n’y a pas deux Guinée, il n’y a pas deux positions diamétralement opposées, ce n’est pas possible. La conformité et l’égalité de tous devant la loi doit s’affirmer. (…) S’il est établi, la main sur le cœur, si c’est établi que c’est un cortège, c’est une réunion sur la voie publique qui ne sont pas exemptes de la déclaration préalable, j’ai instruit au procureur général d’engager des poursuites judiciaires contre ces organisateurs et toute personne liée à ça », a-t-il laissé entendre ce lundi chez nos confrères de FIM FM.

Sélectionné pour vous :  Réduction du nombre de passagers dans les tricycles : ce qu'en disent des citoyens de Conakry

Reste à savoir si cette annonce de poursuites judiciaires contre les organisateurs de cette manifestation de soutien sera matérialisée par les autorités judiciaires, notamment le procureur général près la Cour d’Appel de KanKan.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...